Widgets Amazon.fr

POURQUOI ACHETER UNE CUISINE D'IMITATION À VOTRE ENFANT ?

Jouet d'imitation - l'enfant adore jouer à faire semblant

POURQUOI ACHETER UNE CUISINE D’IMITATION À VOTRE ENFANT ?

POURQUOI ACHETER UNE CUISINE D’IMITATION À VOTRE ENFANT  ?

POURQUOI ACHETER UNE CUISINE D’IMITATION ?

« L’imitation est un fondement biologique de la culture qui assure la préservation et la transmission intergénérationnelle des modèles acquis de comportements. C’est aussi un mode fondamental de compréhension interpersonnelle permettant aux nourrissons de reconnaître que les autres sont des êtres sensibles dotés d’une vie mentale et semblables à eux. »
Andrew N. Meltzoff et M. Keith Moore

La construction de l’imaginaire

Les jeux d’imitation correspondent à une période importante du développement de l’enfant entre 2 ans et 3 ans et demi. Ces jeux de rôle permettent de comprendre le monde et de développer sa personnalité.
Inventer des histoires, des personnages, imaginer des situations… Votre enfant a besoin de tout cela pour appréhender le réel dans lequel il vit. Et rien de mieux que le jeu pour stimuler son imaginaire.

Dès son plus jeune âge, l’enfant est curieux du monde qui l’entoure. Pour se l’approprier, il reproduit des situations, imagine des histoires et entraîne ainsi son esprit. Pour que son imagination se mette en marche, il lui faut du temps, des moments d’ennui pour travailler son imagination et ainsi créer, inventer… L’ennui est l’un des meilleurs alliés de l’imagination des enfants pour l’amener à se découvrir petit à petit à travers des jeux d’imitation et ainsi créer ses histoires, à imiter…

De 2 à 3 ans : l’enfant imite tout ce qui l’entoure

A partir de 2 ans, l’enfant adore jouer à faire semblant. C’est pourquoi, il entreprend des jeux d’imitation qui sont le reflet de ce qu’il a vu et écouté. Il imite surtout les gestes du quotidien mais peut se servir de n’importe quel objet et les transformer en téléphone imaginaire, accessoires de cuisine…  Il fait semblant de faire boire sa poupée, de changer nounours, de téléphoner…

Il observe son entourage avec une grande attention, et son apprentissage commence ainsi.

Il commence par les gestes qu’il observe dans son quotidien personnel, comme s’habiller, manger, se laver et  il reproduit ses situations avec des personnages imaginaires ou ses doudous.

Ces jeux de rôle lui permettent de s’approprier à sa manière les expériences de la vie.

Par le jeu, l’enfant comprend qui il est et à qui il ressemble. Votre enfant va se mettre progressivement à la place de l’autre, en sachant très bien qu’il n’est pas l’autre.

Dans l’imitation, il y a aussi de l’émotion ! Votre enfant va s’impliquer dans ses jeux pour tenter de remettre en scène ce qu’il a pu ressentir. En fait, il a besoin d’intégrer ce qui est bien et ce qui est défendu et pour cela, il doit le revivre. S’il fait un câlin à son doudou, c’est qu’il aime quand vous lui en faites, cela lui rappelle de bons moments. S’il gronde sa poupée, c’est pour comprendre pourquoi vous l’avez grondé la veille, et savoir où sont les limites de ce qu’il peut faire ou non. Le jeu est avant tout constructif, car il lui permet d’intérioriser les interdits.

3 ans : le jeu d’imitation comme aide à construire sa personnalité


Le processus des jeux d’imitation se complexifie chez l’enfant dès 3 ans
. On parle de jeux symboliques.

Il est à la recherche de son identité et réalise qu’il peut avoir ses propres initiatives.

L’enfant commence à inventer des scénarios imaginaires poussés.

Les jeux de rôle deviennent un moyen pour l’enfant de se construire en se projetant dans divers rôles d’adultes : le cuisinier, la marchande, le papa…

A partir de 3 ans, l’enfant se sait fille ou garçon et s’identifie de plus en plus à son père ou à sa mère. Les enfants commencent  à différencier leurs jeux de rôle selon le sexe.

Deux sources d’influence jouent un rôle essentiel : le regard des parents et l’observation des jeux qui plaisent aux autres enfants.

A partir de ses 3 ans, Tentez de donner à votre enfant un univers de jeu enrichi, sans pour autant multiplier les objets.

Jeux d’imitation : le rôle des parents

Vous vous en rendez compte, votre enfant vous imite sans cesse !

Vous, parents, êtes en quelque sorte un modèle, tout comme ses grands frères et sœurs peuvent l’être. Les personnages de dessins animés et les histoires que vous lui raconté sont aussi de sérieuses références et des moteurs d’imitation.

C’est de cette manière que l’enfant va être stimulé et prendre petit à petit conscience de son identité. Il cherchera à imiter tout ce qu’il vous voit faire ainsi que tout ce qui fait son environnement… Vous avez donc le feu vert pour apporter quelques jeux dans sa chambre, qui l’aideront à mettre en situation ce qu’il peut observer.

Mieux vaut éviter de mettre à disposition  des enfants des jouets d’imitation en fonction du sexe des enfants. Laissez le loisir à vos enfants filles et garçons de jouer à la poupée, à la dînette, de faire semblant de faire à manger grâce à une cuisine d’imitation.

Mettez à leur disposition des jouets d’imitation de toutes sortes : poussette, déguisement, garage, mallette de docteur, poupée, marchande… Laissez les choisir, peut importe si vous pensez que le jouet d’imitation qu’il a choisi n’est pas de son « genre » ou  âge.

Pouvoir reproduire les comportements des parents et de l’entourage est essentiel pour que l’enfant puisse s’intégrer à la société en tant qu’acteur pouvant jouer tous les rôles de la vie. Lorsque vous jouez à des jeux d’imitation avec vos enfants, privilégiez les jeux collaboratifs : tout le monde joue à cuisiner par exemple.

Jeux d’imitation : Témoignages

Comme ma grande sœur
« Ma fille, depuis qu’elle a reçu son set de cuisine et de pâtisserie, se sert de sa pâte à modeler pour nous préparer d’excellents plats.  Nous lui avons offert une cuisine d’imitation pour son anniversaire. C’est devenu une passion qu’elle a transmise à sa sœur de 10 ans. Maintenant, il nous est impossible d’échapper à toutes les émissions culinaires qui passent à la télévision au grand « bonheur » du papa 😉
En tout cas, vu le temps passé à s’imaginer être la plus grande cuisinière, nous ne regrettons absolument pas notre achat. Le modèle de la marque KidKraft que nous avons choisi est idéal tant par la qualité du produit que son esthétisme.
Je la conseille vivement !
»
Nathalie – maman de 2 filles de 5 et 10 ans.


A table !

« Mon fils de 4ans adore me regarder faire des gâteaux. Il est très fier quand je le laisse touiller les mélanges ou casser les œufs tout seul comme un grand !
Du coup, le père-noël a eu la bonne idée de lui apporter une cuisine d’imitation 😉
Depuis il ne la lâche plus. Il prépare constamment des recettes très originales pour ses 2 grands frères.
Pour accompagner sa cuisine, il faut forcément du matériel, des aliments, de la vaisselle sinon c’est tout de suite moins drôle ! Du coup, toutes les occasions sont bonnes (Anniversaires, vide grenier, Amazon) pour lui acheter de nouveaux accessoires.
Bref, la cuisine en bois est devenue l’OBJET essentiel de son apprentissage.
»
Charlotte, maman de 3 garçons

Ajouter commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.